16 janvier 2009

Les Chants profonds

Les Chants profonds (*)d'André Eijberg par Pierre Roger TURINE               Avec la régularité du métronome, le sculpteur bruxellois a remis l'outil sur le métier de si noble façon, que je serais tenté de dire qu'il n'a, en outre, jamais été aussi complet dans ses formes, aussi sensible et précis dans leur affirmation.       Que nul ne voie cependant sous cette notion de préci­sion, une allusion perfide au souci de l'artiste, souci au demeurant appréciable, de ne point... [Lire la suite]
Posté par papifef à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :